Passer au contenu principal

Miser sur les réussites. Donner de l’espoir. Offrir un meilleur avenir. 

Joignez-vous à nous pour lancer un nouveau défi. Ensemble, trouvons de nouvelles façons d’aider les Canadiennes et les Canadiens atteints d’une néphropathie diabétique. 

En 1921, des chercheurs canadiens furent au cœur de l’une des plus importantes percées médicales dans le monde. La découverte de l’insuline il y a 100 ans a révolutionné le traitement du diabète et a sauvé des millions de vies. Certains disent qu'il s'agit d'un miracle médical. Pour nous, cette découverte est le fruit du travail acharné de chercheurs dévoués. Frederick Banting et J.J.R. Macleod de l’Université de Toronto ont reçu un prix Nobel en reconnaissance de leur travail.  

Aujourd’hui, nous rendons hommage à la découverte historique de l’insuline en créant un nouveau partenariat prometteur. La Fondation canadienne du rein s’associe à l’Institut de la nutrition, du métabolisme et du diabète des IRSC pour accélérer la recherche sur la néphropathie diabétique. 

La Fondation canadienne du rein et les IRSC verseront chacun la somme de 1 million $ au cours des cinq prochaines années pour rassembler une équipe de chercheurs médicaux de renommée internationale.  Ils travailleront à la découverte de nouveaux moyens de prévenir la néphropathie diabétique et d’améliorer le sort des personnes dont la vie est menacée par cette grave maladie. 
 

Qu’est-ce que la néphropathie diabétique? 


La néphropathie diabétique est une grave complication au niveau des reins du diabète de type 1 et de type 2. Jusqu’à 50 % des personnes au Canada qui sont atteintes de diabète subiront des complications aux reins au cours de leur vie. Les facteurs de risque comprennent une prédisposition génétique, de l’hypertension, un contrôle déficient du glucose (sucre) et l’alimentation. La néphropathie diabétique touche les personnes de tous les milieux, mais certaines communautés présentent des risques plus élevés, notamment les personnes de l’Asie du Sud, des peuples autochtones, de l’Afrique et du Canada. 
 

Nous avons besoin de meilleurs traitements pour la néphropathie diabétique. Saviez-vous que ...  

  • Au cours des 20 dernières années, le nombre de personnes au Canada qui ont reçu le diagnostic de diabète a doublé. 
  • Au moins 11 millions de personnes au Canada souffrent de prédiabète ou de diabète. 
  • Près de 4 personnes sur 10 qui viennent d’amorcer une dialyse sont également atteintes de diabète. 
  • Le diabète est la principale cause d’insuffisance rénale au Canada. 
  • Le taux d’insuffisance rénale terminale est environ trois fois plus élevé chez les membres des Premières Nations, laquelle est principalement causée par la néphropathie diabétique.
  • Si vous vivez avec le diabète, il est recommandé de passer un test chaque année afin de vérifier si le diabète cause des dommages à vos reins.
 
L’augmentation rapide des cas de diabète entraîne une hausse alarmante du nombre de personnes au Canada qui souffrent de maladie rénale et d’insuffisance rénale terminale. En 2019, 11 millions de Canadiennes et de Canadiens étaient atteints de prédiabète ou de diabète. Le coût du traitement de la maladie est passé de 14 milliards $ en 2008 à tout près de 30 milliards $ à l’heure actuelle. Vous pouvez nous aider à briser ce cycle. Maintenant. L’insuline a été découverte il y a 100 ans. Le moment est venu de réaliser la prochaine grande découverte. Intensifions les progrès pour améliorer le sort des personnes atteintes de néphropathie diabétique ou à risque de l’être. 

La vie de trop de personnes au Canada est écourtée à cause d’une néphropathie diabétique.
Donnez maintenant. Mettons fin à la néphropathie diabétique.

 

L'Histoire de Charles

Charles.png