Passer au contenu principal

Renseignements importants sur la COVID-19 et les personnes souffrant d’insuffisance rénale chronique

Dernières mises à jour
Ressources et liens utiles
Informations générales sur la COVID-19

 

Dernières mises à jour

  • Certains médicaments pour traiter les cas légers ou modérés de COVID-19 ont été approuvés pour utilisation au Canada. Veuillez vérifier auprès de votre équipe soignante avant de prendre ces médicaments, car certains d’entre eux pourraient ne pas être recommandés pour les personnes atteintes de maladie rénale.
  • Informations de Santé Canada sur les vaccins contre la COVID-19, y compris les vaccins autorisés, les types de vaccins et la surveillance continue de la sécurité : Vaccins contre la COVID-19
  • Fiche d’information sur l’insuffisance rénale chronique et le vaccin contre la COVID-19 : Foire aux questions développée par le Réseau rénal de l’Ontario.
  • Informations pour les patients sur la COVID-19, développée par BC Transplant. Cette information est disponible en anglais uniquement.
  • Des études ont montré que, chez de nombreux patients greffés, la réponse à la vaccination contre la COVID-19 n’est pas aussi efficace que celle de la population en général et qu'ils peuvent donc être encore à risque même après deux vaccins. Il est recommandé que ces patients continuent à faire preuve d'une prudence accrue.
  • Des études récentes montrent qu’une troisième dose de vaccin à ARNm accroît la protection contre la COVID-19 chez certaines populations. Or, malgré trois doses de vaccin, chez certains patients greffés, la réponse à ces vaccins continuera d’être inadéquate (dans environ 40 % à 50 % des cas par rapport à la population en général) et ils pourraient donc demeurer sans protection. Pour cette raison, il est essentiel que les personnes dans leur entourage familial ainsi que les travailleurs de la santé soient entièrement vaccinés et que des précautions supplémentaires soient prises. 
  • Certaines provinces et autorités sanitaires ont mis en place une troisième dose de vaccin pour certains patients, notamment les greffés. Certaines provinces recommandent également une quatrième dose lorsque plus de 6 mois se sont écoulés depuis votre troisième dose. Veuillez contacter votre service de santé local ou votre équipe de transplantation pour réserver une dose de rappel du vaccin. 
  • Pour en savoir plus, veuillez consulter le document de la Société canadienne de transplantation intitulé Orientation du consensus national sur les greffes concernant le vaccin COVID (mis à jour le 12 janvier 2022 en anglais et le 21 novembre en français). D’autres ressources en matière de COVID-19 sont offertes par la Société canadienne de transplantation. Comme chaque cas est différent, veuillez consulter votre équipe soignante au sujet de votre situation personnelle avant de prendre des mesures.
  • Il est important de noter que même si les patients greffés peuvent avoir une protection moindre après la vaccination, les données probantes actuelles montrent que les patients sous dialyse bénéficient d’une meilleure protection avec deux doses de vaccin à ARNm contre la COVID-19. Chez 80 à 90 % des patients sous dialyse, la réponse à deux doses de vaccin à ARNm contre la COVID-19 est positive, ce qui est semblable à celle de la population en général. Les candidats à une transplantation rénale sont encouragés à se faire vacciner complètement y compris les rappels disponibles, avant la greffe afin de maximiser leur protection.
  • Les personnes immunovulnérables, comme les patients sous dialyse ou greffés, doivent continuer à porter des masques, à respecter les mesures de distanciation sociale et à bien se laver les mains et ce, fréquemment, même si elles ont été vaccinées. Veuillez noter que même un cycle complet de vaccination peut ne pas donner une protection complète et que des précautions supplémentaires doivent encore être prises. 
  • Actuellement, les unités rénales, les hôpitaux et autres établissements de soins de santé peuvent avoir mis en place des procédures spéciales pour les dialyses ou les visites à la clinique. Avant de vous rendre à un rendez-vous, il est recommandé de vous renseigner auprès de votre unité de soins rénaux, de dialyse ou de transplantation pour connaître les directives particulières en vigueur dans votre région. De plus amples informations peuvent être disponibles sur le(s) site(s) Web de chaque établissement.
  • Les programmes de la Fondation du rein continuent d'être offerts.
 

Ressources et liens utiles

Affiches de porte "Pas de visiteurs" à télécharger et à imprimer : Ces agences provinciales de transplantations rénales suivent de près la situation et fournissent des directives aux patients:  

Service de renseignement téléphonique du gouvernement canadien sur le nouveau coronavirus :  
1 833 784-4397

Liens utiles de Santé Canada* :
Vaccins contre la COVID-19
Maladie à coronavirus (COVID-19) *
Maladie à coronavirus (COVID-19) : Mise à jour sur l’éclosion
Maladie à coronavirus (COVID-19) : Foire aux questions
Maladie à coronavirus (COVID-19) : Conseils aux voyageurs
Autorités de santé publique  

* Un assistant virtuel est désormais disponible sur le site Web de Santé Canada pour répondre à vos questions en temps réel (cliquez sur la feuille d'érable au bas de votre écran). 

De la Société canadienne de transplantation :
National Transplant Consensus Guidance on COVID-19 Vaccine (disponible en anglais seulement)

De la Société canadienne du sang :
Coronavirus (COVID-19). Foire aux questions - Organes et tissus

Informations générales sur la COVID-19

Santé Canada qualifie la COVID-19 de menace grave pour la santé et la situation évolue quotidiennement. 

La COVID-19 représente une menace grave pour la santé, et la situation évolue chaque jour. Le risque varie au sein d'une même communauté, et d'une communauté à l'autre. Cependant, étant donné le nombre de cas au Canada, le risque pour les Canadiens est considéré comme élevé.

Santé Canada réévalue constamment le risque pour la santé publique à l’aide des meilleures données existantes, à mesure que la situation évolue.

Les personnes infectées par la COVID-19 peuvent avoir peu de symptômes, voire aucun. Vous ne savez peut-être pas que vous avez des symptômes de la COVID-19, car ils peuvent s’apparenter à ceux d’un rhume ou d’une grippe. Les symptômes incluent la fièvre, la toux, des difficultés respiratoires et une pneumonie dans les deux poumons. Dans les cas graves, l'infection peut entraîner la mort.

Pour le moment, il n'existe pas de traitement précis pour la COVID-19. La majorité des personnes manifestant des symptômes légers se rétabliront d'elles-mêmes.  

Un avertissement officiel aux voyageurs à l'étranger et des conseils de santé aux voyageurs au sujet de la pandémie de COVID-19 sont en vigueur. Le message est clair : évitez les voyages non essentiels à l'extérieur du Canada en raison du risque de la variante Omicron qui cause la COVID-19.

Consultez votre fournisseur de soins le plus tôt possible si :

  • vos symptômes vous préoccupent;
  • vous avez voyagé dans une région où des cas graves d'infection à coronavirus ont été signalés (consultez les conseils de santé aux voyageurs de Santé Canada pour plus de renseignements).
Les enfants et les adultes souffrant d’insuffisance rénale chronique (IRC) et les greffés rénaux ont plus de risque de contracter une maladie grave, dont la COVID-19. Il existe un risque accru de conséquences plus graves pour les Canadiens :
  • agés de 65 ans et plus;
  • avec un système immunitaire affaibli;
  • avec des conditions médicales sous-jacentes.

Comment vous protéger 

Les conseils suivants peuvent aider à réduire le risque d'infection ou de propagation de l'infection à d'autres personnes :
  • Lavez-vous les mains soigneusement et fréquemment à l’eau savonneuse pendant au moins 20 secondes.
  • En cas de toux ou d’éternuement, couvrez-vous la bouche avec un papier-mouchoir ou avec le bras ou la manche, et non dans vos mains, afin d’éviter de contaminer d’autres personnes. Jetez immédiatement les papiers-mouchoirs utilisés à la poubelle et lavez-vous ensuite les mains. 
  • Évitez de vous toucher les yeux, le nez ou la bouche avec vos mains non lavées. Vous pouvez être infecté en touchant quelque chose qui a été contaminé par des microbes, puis en vous touchant les yeux, le nez ou la bouche. 
  • Nettoyez souvent les surfaces fréquemment touchées.
  • Évitez les contacts étroits avec les personnes malades.
  • Pratiquer la distanciation sociale : 
    • Restez à la maison, sauf pour la dialyse, et si possible, utilisez un service de livraison ou de cueillette pour les produits alimentaires et les médicaments.  
    • Maintenez une distance de 2 mètres entre les autres et vous.
    • Évitez tous les déplacements et les rassemblements non essentiels, notamment les films, les restaurants et les emplettes, même si ces commerces restent ouverts.
    • Travaillez à domicile si vous pouvez. 

A propos des masques

Les recommandations et les lignes directrices relatives au port du masque varient d'une juridiction à l'autre. L'Agence de la santé publique du Canada sur l'utilisation du masque contre la COVID-19 : Conseils aux collectivités: 

Différents types de masques sont offerts pour l’utilisation en public. L’efficacité des masques non médicaux pour prévenir la propagation de la COVID-19 peut varier en fonction de nombreux facteurs. Elle dépend des matériaux, de la méthode de fabrication, de l’ajustement et de l’utilisation appropriée. Certains masques non médicaux peuvent aider à prévenir la propagation de la COVID-19 de la même façon que les masques médicaux s’ils sont :
  • bien ajustés
  • composés de plusieurs couches, dont au moins 2 couches d’un tissu serré perméable à l'air comme du coton et
  • munis d’une couche intermédiaire filtrante efficace
Peu de masques non médicaux fournissent des renseignements sur l’efficacité de la filtration qu’ils offrent.

En général, même si les masques non médicaux peuvent aider à prévenir la propagation de la COVID-19, les masques médicaux et les respirateurs offrent une meilleure protection. Quel que soit le type de masque choisi, un bon ajustement favorise une meilleure efficacité.

Consultez votre autorité locale de santé publique pour connaître les mesures en vigueur dans votre région.

Néanmoins, La Fondation du rein recommande le port du masque à tout moment lorsque vous êtes hors de votre domicile dans des endroits où d'autres personnes sont présentes. Cette recommandation s'applique en particulier à toute personne souffrant d'une insuffisance rénale ou ayant reçu une greffe de rein. Il est également très important de maintenir une distance sociale de 2 mètres et de se laver les mains correctement et fréquemment.

Que faire si vous éprouvez des symptômes semblables à ceux de la grippe

  • Communiquez avec le professionnel de la santé et/ou l’équipe soignante en néphrologie qui s’occupe de vous afin de demander conseil.
  • Restez à la maison et, dans la mesure possible, évitez les contacts avec les autres.
  • Si vous avez un rendez-vous médical, appelez le bureau à l’avance afin d’obtenir des conseils supplémentaires.

Une personne avertie en vaut deux, y compris en matière de prévention. Le site Web de l'Agence de la santé publique du Canada offre des renseignements détaillés sur la COVID-19 et publie des mises à jour à intervalles réguliers. Nous vous recommandons de consulter ses pages sur la COVID-19 afin d’en savoir plus sur la COVID-19 et les mesures que vous pouvez prendre pour vous protéger vous-même et protéger vos proches.

Avant de prendre toute décision qui pourrait avoir une incidence sur votre santé, consultez votre médecin.